ICAAR 28

Les 10 commandements d'ICAAR 28

Les 10 commandements d’ICAAR 28

 

  • En bon état ton matériel sera :

Tous les modèles doivent être en bon état, tant au point de vue de la cellule que de l’équipement électronique.

 

  • Les fréquences tu respecteras :

Tous les émetteurs doivent avoir un quartz situé dans la bande 41.060 à 41.200 Mhz

La bande des 2.4 Gh doit respecter la norme française en vigueur.

 

  • Ta pince au tableau tu mettras :

Avant d’allumer ton émetteur, tu dois te signaler au panneau prévu à cet effet en mettant ta pince sur la fréquence utilisée par ton émetteur.

 

  • Une Check-list tu feras :

Obligatoire et indispensable avant chaque vol.

Par prudence, juste avant la phase de décollage, vérifier le bon fonctionnement des différentes gouvernes.

 

  • Attentif au décollage et à l'attérissage tu seras :

- Le décollage et l'attérissage doivent se faire obligatoirement face au vent.

En cas d’absence de vent, la direction choisie collégialement devra rester la même pour toute la séance de vol.

- Avant de décoller et d'attérrir, vous devez obligatoirement vérifier que la piste est libre : absence de visiteurs, de modélistes,

de modèles ou d’obstacles.

Les modèles doivent libérer avec prudence et le plus rapidement possible la piste de décollage.

Prévenez oralement les pilotes lors de votre aproche finale.

- L’atterrissage d’un modèle est prioritaire devant le décollage d’un autre appareil.

 

  • En vol concentré tu resteras :

Il est formellement interdit d’effectuer des rases mottes au-dessus de la zone réservée aux pilotes et à leurs modèles.

La zone de vol maximum à ne pas dépasser est un rayon de 500 mètres et une altitude de 150 mètres.

Par prudence quand plusieurs modèles évoluent, il est prudent que chaque pilote se réserve une zone de vol.

L’évolution des aéromodèles doit toujours être faite à vue.

Durant tout le vol, le pilote doit se trouver sur l’aire prévue à cet effet, afin de favoriser la communication entre les pilotes en cas de problème.

Retenir le principe que l’avion grandeur nature, l’hélicoptère, l’ULM  sont toujours prioritaires.

La surveillance de l’espace aérien en application de la règle "Voir, Entendre, Eviter » doit être permanente.

 

  • Voler seul, interdit te sera :

Si malgré tout tu as décidé de voler seul, il faudra redoubler de vigilance.

En cas d’accident grave, vous n’aurez pas d’aide immédiate à proximité.

 

  •  En cas d’accident tu préviendras :

Appeler le plus rapidement possible le président du club, en cas d’absence de celui-ci appeler soit le secrétaire ou le trésorier. En cas d’urgence, composer le 112 sur votre portable (celui-ci est fortement recommandé).

 

  • La survie du club de ton attitude dépendra :

Il ne suffit pas d’avoir un grand nombre d’adhérents, il faut que ceux-ci participent aux activités nécessaires à la vie du club telles que :

-     Entretien du terrain (tonte, nettoyage,…)

-     Participation aux tâches éducatives et aux différentes manifestations

-     Explication de montage

-     Aide aux débutants, écolage,…

-     Passage des ailes et brevets

Il ne faut en aucun cas laisser nos détritus (chiffons, papier, restes d’avions,…) sur le terrain.

 

  • Alcools et stupéfiants, interdits te seront :

Cela va de soi, mais il n’est pas inutile de rappeler que la consommation de ces produits sur le terrain n’est pas compatible avec notre activité.



31/03/2012
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 50 autres membres